Sommaire

Les maladies de l'amiante désignent les maladies provoquées par une exposition prolongée aux filaments d'amiante. L'amiante est un matériel cancérigène qui a longtemps été utilisé dans la construction. Les travailleurs qui ont été au contact de cette fibre peuvent déclarer des pathologies graves. Interdite depuis 1997, l'amiante est encore présente sur certains sites. Depuis quelques années, le suivi médical s'est affiné pour les personnes exposées à l'amiante.

L'amiante, une substance cancérigène responsable de maladies

Les maladies de l'amiante sont des pathologies qui sont déclenchées par l'exposition prolongée aux fibres d'amiante. L'amiante est le terme utilisé pour désigner un ensemble de minéraux fibreux. Ces matériaux ont des propriétés très intéressantes notamment pour le secteur de la construction. En effet, l'amiante est un très bon isolant résistant bien à la chaleur. Bon marché, l'amiante a été utilisée principalement pour l'insonorisation et l'isolation thermique de nombreux bâtiments. L'amiante est néanmoins très friable et la poussière émise renferme des filaments, qui, s'ils pénètrent dans les voies respiratoires, peuvent provoquer des maladies graves. L'amiante est classé comme cancérigène.

Quelles sont les différentes maladies de l'amiante ?

Les principales maladies liées à l'amiante sont :

  • l'asbestose, maladie chronique dans laquelle le tissu pulmonaire devient de moins en moins souple, ce qui peut causer des problèmes respiratoires ;
  • le mésothéliome qui est un cancer de la plèvre (enveloppe entourant les poumons et les organes de la cavité abdominale) ;
  • le cancer du poumon ;
  • certains cancers peuvent être induits par l'exposition à l'amiante tels que des cancers digestifs ou gastro-intestinaux.

Quelles sont les causes des maladies de l'amiante ?

Bien évidemment la cause des maladies de l'amiante est l'exposition aux fibres de ce matériel. Les personnes travaillant dans le bâtiment ou les personnes chargées du désamiantage sont particulièrement touchées par ces maladies. Les populations vivant à proximité de chantiers de désamiantage peuvent également être touchées par ces pathologies par exposition aux filaments d'amiante.

Le mésothéliome pleural est la principale maladie qui survient après une exposition à l’amiante (jusqu'à 30 à 40 ans après). Les mésothéliomes pleuraux sont toujours plus nombreux. On estime aujourd’hui que 1 100 nouveaux cas de mésothéliome surviennent annuellement en France. L’augmentation est plus marquée chez les femmes avec un doublement des cas en 20 ans pour atteindre 310 cas par an.

Lire l'article Ooreka

Quels sont les symptômes des maladies de l'amiante ?

Les symptômes des maladies de l'amiante sont souvent en lien avec un dysfonctionnement de l'appareil respiratoire. Ces maladies se déclarent généralement 20 à 40 ans après l'exposition aux fibres d'amiante.

Les principaux signes qui peuvent vous alerter sont liés à une altération de la fonction respiratoire, à savoir :

  • un essoufflement ;
  • une dyspnée (difficultés respiratoires) ;
  • une toux associée à du sang.

Diagnostic d'une maladie de l'amiante

Tout d'abord l'exposition aux fibres d'amiante doit être avérée. Devant le tableau des signes cliniques, on procède à des examens permettant de mesurer la fonction respiratoire. Une IRM ou un scanner permettent de visualiser les structures pulmonaires touchées.

Quel est le traitement des maladies de l'amiante ?

Les maladies de l'amiante sont de mieux en mieux prises en charge.

L'asbestose est une maladie évolutive qui n'a pas de traitement curatif. Le patient est suivi régulièrement et un traitement symptomatique est administré. Le traitement du mésothéliome est compliqué, il consiste en une chimiothérapie ou dans certains cas plus rares, une pleuro-pneumonectomie (ablation de la plèvre). Les cancers du poumon mais aussi les autres types de cancers induits par l'amiante sont pris en charge par un traitement chirurgical, chimiothérapique ou radiothérapique.

Mesures de prévention vis-à-vis de l'amiante

L'utilisation de l'amiante est interdite en France depuis 1997. Un suivi post-exposition professionnelle est réalisé pour les personnes ayant été en contact avec l'amiante. La lutte contre l'amiante est inscrite dans la loi relative à la politique de santé de 2004.