Sommaire

Quand de l’air se place entre les deux feuillets de la plèvre, elle se décolle. On parle alors de pneumothorax.

Quels sont les signes physiques ressentis et comment remédier à cette situation ? On vous en dit plus dans la suite de notre article.

Décollement de la plèvre : de quoi s’agit-il ?

Le décollement de la plèvre survient en cas de pneumothorax :

  • Il s’agit d’une affection caractérisée par la présence d’air dans la cavité pleurale (espace situé entre les poumons et la cage thoracique).
  • Rappelons pour mieux comprendre que la plèvre est une membrane fine composée de deux feuillets et qui tapisse la partie externe des poumons (plèvre viscérale) et la partie interne de la cage thoracique (plèvre pariétale).
  • En temps normal, elles coulissent l’une sur l’autre pendant l’inspiration et l’expiration.

Les manifestations physiques d’un pneumothorax sont les suivantes :

  • une douleur située au niveau de la cage thoracique, qui peut être simplement gênante ou bien très violente ;
  • des difficultés à respirer, surtout lors de l’inspiration ;
  • une toux sèche

Causes d'un décollement de la plèvre

Dans la plupart des cas, le pneumothorax est unilatéral, mais on distingue plusieurs types de pneumothorax :

  • Le pneumothorax dit spontané :
    • il survient sans raison évidente, le plus souvent chez des jeunes hommes adultes, en bonne santé, grands et fins ;
    • c’est la forme la plus fréquente de pneumothorax ;
    • l’air présent dans la cavité pleurale provient de la rupture d’une bulle d’air venue des poumons.  
  • Le pneumothorax dit traumatique :
    • il survient consécutivement à un accident, une blessure au thorax, une facture, etc., on parle de pneumothorax accidentel ;
    • il peut survenir à la suite d’un geste chirurgical ou d’une ponction médicale, on parle de pneumothorax iatrogène.
  • Le pneumothorax dit secondaire : il survient à la suite d’une maladie des poumons comme une mucoviscidose, une tuberculose, une bronchite chronique ou encore un cancer.

Décollement de la plèvre : quels traitements ?  

Le médecin diagnostique un pneumothorax à la suite d’un examen clinique et d’une radiographie des poumons.

Le traitement qu’il propose dépend du type de pneumothorax :

  • Si le pneumothorax est spontané, la guérison le sera aussi. Il est conseillé de se reposer et de prendre au besoin des antidouleurs.
  • S’il est plus important, le médecin peut évacuer l’air présent dans la cavité pleurale à l’aide d’un drain ou d’une aiguille fine.
  • Dans les cas les plus récidivants ou les plus graves, le médecin peut procéder à une intervention chirurgicale pour accoler les deux membranes et éviter qu’elles ne se décollent à nouveau.